Sécuriser son identité virtuelle – Astuce informatique

Cet article a pour but de vous prévenir contre les risques que vous pouvez courir en vous connectant sur des réseaux non-sécurisés ainsi que de mettre fin à certaines idées fausses quant aux attaques fréquentes sur internet sur le vol d’identité ou de données personnelles. Vous trouverez aussi certains moyens pour mieux vous protéger sur internet.

Sécuriser son mot de passe – Comment choisir son password?

Beaucoup de personnes utilisent des mots de passe compliqués tels que « AdTjh!9iu3 » sur chacun de leurs comptes afin de les sécuriser. En raison de la complexité il est alors difficile d’en retenir plusieurs ce qui fait que ce mot de passe sera le même sur de nombreuses plateformes. Cette technique est bien évidemment la pire en matière de protection informatique.

la securite des mots de passePartons du fait que l’un de vos amis veuille vous faire une blague. Que se passera-t-il alors s’il vous envoie un lien très attractif vers un site demandant une inscription en ligne? Quel mot de passe allez-vous utiliser? Comment allez vous vérifier si le mot de passe est hashé (crypté) avant son enregistrement dans la base de données du site? …

Pour résumer, si vous utilisez un mot de passe unique, quel que soit son niveau de complexité, il suffira de créer un site amusant demandant mot de passe et login pour avoir accès à tous vos comptes.

Il est donc préférable de choisir des mots de passe plus simples à retenir et uniques à chaque plateforme, voire des mots de passe que vous enregistrez sur votre ordinateur dans un disque virtuel crypté (avec Steganos Safe One qui est gratuit par exemple) que de toujours utiliser le même mot de passe.

N’enregistrez pas non plus vos mots de passe dans vos navigateurs (option « retenir le mot de passe » dans Internet Explorer par exemple), car ces mots de passe ne seront pas cryptés et seront accessibles à quiconque se connectera sur votre ordinateur.

Protéger ses cookies sur des réseaux partagés

Les cookies sont une autre menace très importante lorsque vous vous connectez sur des réseaux partagés tels que votre lycée, au bureau ou encore dans une gare ou dans certains Fast Food proposant la wifi gratuite.

Sur un réseau partagé, vous avez deux types de connexions: La connexion autorisant le partage et la connexion en utilisateur caché.

Sur les nouveaux antivirus de qualité ainsi que sur Windows 7, on vous propose maintenant de choisir entre ces deux types de connection. (3 sur Windows 7 qui propose la configuration « de bureau » autorisant certains partages à configurer)

Si vous êtes sur un réseau partagé, choisissez toujours l’option « Réseau public » sur Windows 7 ou « Protection stricte » sur votre firewall. Cela vous évitera de partager des informations très faciles à récupérer telles que les cookies avec l’ensemble des personnes présentes sur le réseau. Sauf exceptions, ne vous connectez jamais à un réseau partagé en autorisant le partage (« Réseau personnel » ou « réseau de bureau » sur Windows 7).

Si vous désirez une protection encore meilleure, vous pouvez utiliser la « Navigation privée » sur Firefox, qui supprimera vos cookies dès la fin de la navigation, ainsi que le plugin « HTTPS everywhere » qui vous permettra de vous connecter de façon protégée à tous les sites, même si ces derniers n’utilisent pas de système de connection HTTPS.

Voilà, cet article n’avait pas pour but de vous former à la sécurisation avancée de votre identité sur internet mais de vous aider à vous prémunir contre les principaux pièges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *